Le transport, un marché fluctuant: comprenez le pour mieux négocier !

Les prix du transport de marchandises à l'international varient naturellement en fonction de l’offre, de la demande et d'autres paramètres. Bien les identifier permet de profiter des opportunités et de bien négocier.

Parmi les paramètres qui font varier le prix du transport, certains sont prévisibles et d’autres plutôt aléatoires. D’où l’intérêt de s’allier avec un partenaire qui peut anticiper et négocier pour vous.

Comprendre les variations des tarifs de transport

En matière de transport, les fluctuations peuvent prendre plusieurs formes dont certaines inattendues. Voici les plus courantes :

  • Les augmentations saisonnières /d’opportunité : les compagnies augmentent leurs prix en fonction de phénomènes saisonniers. Par exemple en période de sortie du Beaujolais Nouveau, le prix du transport export va tripler. Le savoir, c’est l’anticiper!
  • Les augmentations conjoncturelles : quand le prix du carburant augmente, le prix du transport suit. Le carburant est le premier poste de frais pour les transports internationaux.
    Il est intéressant de constater que les compagnies anticipent les hausses mais retardent les baisses. Généralement, les compagnies maritimes augmentent toutes leurs coûts en même temps.
  • Les augmentations correctives : les fluctuations dues au taux de change se répercutent sur vos coûts.
    Un bon transitaire va vous permettre d’anticiper ces fluctuations.
  • Les compagnies de transport sont assez créatives pour inventer des « taxes » qui alourdissent la facture de transport, sans que vous ne sachiez toujours quelles variables elles peuvent concerner – Emergency Rate Restauration, General Rate Increase, Bunker Adjustement Factor, Fuel Surcharge, Currency Adjustement Factor. Votre transitaire peut vous apporter de la lisibilité sur ces composants tarifaires, et vous trouver les meilleures formules en fonction de vos paramètres.
  • Sur une année, on peut connaître plusieurs hausses de prix imposées par les transporteurs. Votre transitaire va négocier une moindre augmentation, ou décider de changer de compagnie maritime ou aérienne, dans votre intérêt. Il peut aussi vous conseiller de différer ou anticiper le transport en fonction de ces hausses.

Trois composantes vont déterminer les prix du transport: les coûts sous-jacents, le marché en lui-même – offre et demande – et la profitabilité recherchée par les transporteurs.  Si au moment d’une hausse des coûts, beaucoup de demandes de chargement arrivent, l’augmentation va passer comme une lettre à la poste. Par contre si la demande reste basse, le marché reviendra à une stabilité et les compagnies baisseront leurs prix.

Votre transitaire connaît l’état du marché. Il est votre bras armé pour négocier vos taux en fonction du marché et non pas de la volonté de tiers.

Stabiliser ses coûts de transport: mission (presque) impossible

En tant que responsable d’entreprise, vous aimeriez connaître à l’avance les fluctuations des coûts du transport, et les éviter autant que possible. Si vous expédiez toujours le même volume de marchandise par avion ou container complet, le prix peut rester relativement stable dans le temps. Mais dès que vous travaillez avec des volumes variables ou du multimodal, les fluctuations seront difficilement prévisibles.

On assiste dans ce cas à un conflit d’intérêt potentiel entre les départements commercial, financier et logistique. Le commercial veut disposer d’un stock suffisant pour pouvoir vendre à ses clients. Le logisticien au contraire ne veut pas trop stocker, car stocker coûte cher. Le financier, lui, ne veut pas non plus trop stocker pour ne pas immobiliser du capital, et en plus il veut connaître à l’avance la proportion du coût du transport à ajouter à son prix d’achat. Or cette proportion n’est pas fixe, et ne peut s’exprimer sous forme de pourcentage. Ainsi, sur un marché fluctuant, un entrepreneur ne peut pas considérer qu’il suffit d’ajouter 10% au prix  d’achat pour couvrir les frais de transport, ni que ce pourcentage sera constant 365 jours par an. Tout dépendra du succès de votre produit : si vous vendez beaucoup, vous devrez transporter beaucoup!  Devez-vous pour autant rester passifs face aux incertitudes ?

Négocier pour contrer les fluctuations du marché 

Personne ne sait rendre stable un marché instable. Mais les transitaires sont là pour ne pas faire subir passivement les fluctuations de prix à leurs clients.

Seul, vous n’obtiendrez pas  de garantie de non fluctuation des prix du transport sur 2 ans par exemple, sauf si vous avez des volumes extrêmement importants. Si vous êtes un « petit » importateur/ exportateur, vous n’aurez pas cet engagement. Tout n’est pas perdu pour autant  ! En faisant appel à un transitaire agréé, vous pouvez bénéficier de solutions de groupage, réduire vos coûts et augmenter la capacité de négociation relative aux prix de transport de vos marchandises.

Un bon transitaire vous apporte une connaissance du marché et d’outils de suivi des niveaux de remplissage des bateaux ou le prévisionnel de chargement des navires, qui lui permet de choisir les meilleures options et de mettre en concurrence les compagnies. Il va vous conseiller sur le type de transport, la route, le moment idéal… Il se bat pour vous dans la négociation des prix avec les compagnies maritimes, aériennes et routières.

Le transport est un marché où les opérateurs ont beaucoup de pouvoir. C’est le pot de terre contre le pot de fer: les chargeurs subissent parfois les hausses imposées des compagnies…mais, heureusement, les chargeurs ont une capacité de réaction à travers la sagacité de leurs transitaires.

Frédéric Mercier

Mathez Transports Internationaux intervient auprès des compagnies pour limiter les hausses qu’elles cherchent à imposer aux chargeurs. C’est une de ses forces: savoir négocier ! Vous désirez vous allier à un partenaire de confiance? Contactez-nous !

Frédéric Mercier, Mathez Transports Internationaux 
Switch The Language