Choisir le meilleur transitaire en 10 points

Vous voulez faire appel à un transitaire pour organiser votre transport international, mais comment trouver le meilleur? Voici 10 questions à se poser pour trouver le partenaire transport idéal: celui qui vous offrira un service optimal et soutiendra le développement international de votre activité sur le long terme.

Vous le savez: un bon transitaire apporte beaucoup de valeur ajoutée à votre chaîne logistique, d’autant plus que vous avez atteint un volume d’activités au-delà duquel il n’est plus question d’organiser votre transport vous-même. Mais comment trouver le meilleur transitaire pour votre activité? Voici 10 points à clarifier dès votre premier contact.

  1. Son expertise spécifique à votre domaine: un transitaire qualifié pour votre activité vous fournira des références clients pour un transport comparable au vôtre. C’est le gage d’une expérience et d’une expertise bien souvent  utiles, sinon  indispensables.
  2. Son appartenance à un réseau : Les réseaux intégrés peuvent sembler plus rassurant de prime abord, mais ils sont en réalité plus contraignants et plus limités que les réseaux d’agents indépendants. Un transitaire indépendant est libre de faire jouer la concurrence et trouver pour vous le meilleur prestataire sur chaque destination. A travers les réseaux d’indépendants, il peut compter sur des partenaires dans le monde entier, qui comme lui connaissent parfaitement leur zone géographique et leurs spécificités. Ces réseaux référencent et auditent des spécialistes pour chaque spécialité, disposant des agréments nécessaires pour fournir un service de qualité: logistique médicale, automobile, aéronautique, projet industriel, e-commerce
  3. Sa capacité à diversifier les modes de transport: un transitaire qui jongle avec le transport multi-modal saura toujours vous proposer l’option  optimale en fonction de vos contraintes coûts/délais.
  4. Sa capacité de consolidation: il est intéressant pour une entreprise qui n’a pas les volumes suffisants pour remplir un container de pouvoir bénéficier d’une consolidation, avec, en corollaire, des frais de transport moindres.
  5. Ses agréments et certifications: il doit bien sûr être agent IATA et FIATA, Représentant en Douane Enregistré. Demandez-lui également s’il dispose des certifications d’Opérateur Economique Agréé (OEA-Full, OEA-C ou OEA-S). La certification OEA-Full vous garantit un haut niveau de qualité, de conformité et de fiabilité. Ce label de confiance douanier européen est reconnu sur la scène internationale, un avantage pour accélérer et alléger certaines procédures.
  6. Ses assurances :  auxquelles a-t-il souscrit ? Quelles en sont les garanties?
  7. Ses autres prestations : peut-il vous fournir des services tels que l’entreposage, l’emballage, la distribution à de multiples destinataires?
  8. Sa politique de suivi: comment communique-t-il sur l’avancée de vos expéditions? Offre-t-il des facilités de tracking de vos marchandises en ligne? Est-ce qu’il attend que vous effectuiez vous-même ce suivi, ou bien un opérateur surveillera-t-il vos mouvements pour vous alerter en cas d’anomalie?
  9. Son personnel : depuis combien de temps les collaborateurs travaillent-ils pour l’entreprise?  L’expérience est un gage de réputation et de sérénité.
  10. Sa capacité à répondre rapidement et précisément à votre demande, avec un détail des coûts, des prestations et des délais. Pour l’évaluer, demandez un devis.

Et puis…après avoir choisi le transitaire qui vous semble le meilleur, pensez à le mettre au défi chaque année de tout faire pour rester votre partenaire !

Pour vous assurer à la fois indépendance et qualité, travaillez avec un transitaire indépendant et certifié OEA, qui dispose d’un réseau puissant.

Vous voulez nous mettre au défi de devenir votre transitaire? Contactez-nous !

Loïc Cattelle, Mathez Transports Internationaux
Switch The Language